fbpx
Visite de la Ferme Ecomusée du clos Parchet

Visite de la Ferme Ecomusée du clos Parchet

Informations

Période d'ouverture :

Du 14/04 au 06/07, tous les jeudis de 14h30 à 16h30.

Du 07/07 au 31/08, tous les mardis, jeudis et vendredis de 14h30 à 17h30.

Du 08/09 au 10/11, tous les jeudis de 14h30 à 17h30.

A la demande.

Téléphone 04 50 34 46 69

Tarifs :

Tarif groupe à partir de 15 personnes.

Adulte : à partir de 7,50 €, Enfant : à partir de 4,50 € (gratuit pour les - de 12 ans). Tarif groupe à partir de 15 personnes - contactez-nous directement.
Individuels : inscriptions à l'Office de Tourisme.

Moyens de paiement acceptés

Chèque

Chèque Vacances

Espèces

Coordonnées

Route de Joux-Plane - 

Cessonex - 

74340 Samoëns

Évoquons la vie traditionnelle sur les pentes de la montagne du Giffre. Découvrons une ancienne ferme du 19ème siècle située en pleine nature. Vivons des expériences sensorielles, expressions de la vie quotidienne de cette époque.

Visite proposée avec les Guides du Patrimoine Savoie Mont Blanc.
Animations autour du four à pain pour la période estivale
Né de la volonté de faire revivre une ferme traditionnelle datée de 1815, l'écomusée du Clos Parchet a ouvert ses portes en 1994 et accueille le public au cours de visites guidées animées par les Guides du Patrimoine des Pays de Savoie.

Cette ferme inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques est restaurée à l’ancienne et meublée dans l’esprit du 19éme siècle. Le bâtiment principal permet d'évoquer la vie à cette époque grâce à la cuisine (la cuzna), la pièce principale (le pèle), les écuries, la grange à foin, ainsi que les bâtiments annexes (four à pain, grenier, et remise). Une collection inventoriée de plus de 2000 ustensiles illustre les travaux des champs et les vieux métiers propres à la haute vallée du Giffre : l’agro-pastoralisme, les cultures traditionnelles, le travail du bois et de la pierre etc...

Témoignage du déplacement familial selon l’altitude et les saisons, cette ferme de remue se situe à 1000 m d’altitude sur les adrets (le versant sud) de Samoëns. Au gré du temps, elle est passée d’un habitat temporaire «mayeu» à un habitant permanent. Enfin délaissée, son environnement destiné aux pâturages doit être sauvegardé et mis en valeur.

La visite se termine dans la convivialité autour d’une dégustation de produits régionaux.